12 hommes rapaillés

chantent Gaston Miron

Un coup de cœur unanime

« La symphonie rapaillée, où les instruments à cordes, les flûtes, une harpe et un cor, entre autres, donnent un souffle nouveau à certaines compositions […] et en enveloppent d'autres d'une couche sonore complète. »

    ½

— Philippe Beauchemin, La Presse

« La puissance poétique des mots, qui se fondait jusqu'à présent dans le vécu de voix singulières […], trouve son écho dans l'amplitude symphonique de l'orchestre. […] Prégnant mais subtil, sillonnant en méandres, l'orchestre ne cherche pas à s'imposer : il soutient, sans étouffer l'émotion. […] Ces versions voyagent en profondeur dans l'espace et les sensations. […] On cherche les failles… on n'en trouve pas. »

    ½

— Yves Bergeras, Le Droit

« La poésie de Gaston Miron cette fois-là prend une autre dimension avec cet ensemble de musiciens. La richesse des arrangements est touchante, la qualité des textes est reconnue. […] Un autre registre, un autre style, une réussite. C'est vraiment quelque chose de très, très bien. »

— Jean-François Côté, Ici Radio-Canada Première

« La poésie de Gaston Miron prend une nouvelle dimension avec ce volet symphonique. […] Ces morceaux choisis sont autant de pièces d'orfèvrerie qui exigent une qualité d'écoute de la part de l'auditeur, mais qui donnent tellement en retour! […] Blair Thomson et ses acolytes ont signé ici un travail magistral, faisant de cet album un incontournable qui s'inscrit dans la lignée des grandes oeuvres de notre époque. »

    ½

— Carole Ménard, Échos Vedettes

Gaston Miron

 

« Tous les éléments sont au rendez-vous pour faire de La symphonie rapaillée un album de qualité. […] Les morceaux prennent alors une nouvelle couleur, plus intense, tout en respectant le style et l'identité de l'interprète. »

   

— Cassandre Caron, 7 Jours

« Et les coréalisateurs de l'opus, Louis-Jean Cormier et Martin Léon, ont de quoi être fiers. [Ils] réussissent le pari d'insuffler une nouvelle vie à ceux-ci grâce aux arrangements symphoniques, dans une version qui sied à merveille aux textes et qui met en valeur les voix des interprètes. »

— Jessica Émond-Ferrat, Journal Metro

« Les mots intemporels et beaux du célèbre poète Gaston Miron jouissent d'une toute nouvelle vie. »

— Véronique Harvey, 24h

« Parce que vous allez rapidement vous en rendre compte, avec La symphonie rapaillée, on redécouvre et on tombe à nouveau en amour avec les chansons que les 12 hommes rapaillés nous ont créées. »

— Valérie Roberts, Enmusique.ca